Tromelin

La vocation de l’association est de défendre toutes les îles d’Outre-Mer, et c’est pour cela que nous nous sommes mobilisés pour défendre l’île de Tromelin:

Quelques précisions sur Tromelin :

Un peu d’histoire :

 L’île de Tromelin  a été découverte en août 1722 par le navire français de la compagnie des Indes, la Diane, commandé par Jean Marie Briand de la Feuillée. Elle est alors baptisée « Île des Sables » à cause des plages de sable blanc qui l’entourent.

Le 1er 1761, un navire négrier de la Compagnie française des Indes orientales, l’Utile, rempli d’esclaves, fait naufrage sur l’île de Sable. A l’aide  des débris récupérés sur l’épave, l’équipage de L’Utile construit une embarcation de fortune qu’ils baptisent » La Providence ». Ils prennent  la mer  et arrivent à Foulpointe (Madagascar). Avant de partir, ils avaient fait  la promesse de venir rechercher les soixante esclaves restés sur l’île.                                                                                                                                                                            Mais il faudra quinze années pour que cette promesse soit tenue.  En effet ce n’est que le 29 novembre 1776 que le commandant de la corvette La Dauphine, le chevalier de Tromelin vient au secours des  esclaves survivants, ils ne sont plus que huit (sept femmes et un bébé de huit mois).                                                                     Suite à ce sauvetage l’île sera rebaptisée « île Tromelin ».

Ce fait divers a inspiré le livre d’Irène Frain « Les Naufragés de l’île Tromelin » paru en 2009.

En 1814, Tromelin est placée sous la juridiction de l’île de La Réunion  et est longtemps administrée par le préfet de région, bien qu’elle n’en fasse pas partie.

En 1960, l’île Tromelin est officiellement rattachée au ministère des DOM-TOM.

En 2007, l’île Tromelin fait partie, avec les autres îles Éparses de l’océan Indien, (Glorieuses, Europa, Bassas de India et Juan de Nova),du cinquième district des Terres Australes et Antarctiques Françaises, un territoire d’outre-mer placé sous l’autorité de l’Administrateur supérieur des T.A.A.F a le rang de préfet.

Elle est battue par les alizés, et en été elle peut subir des tempêtes tropicales voire des cyclones.

Tromelin est composée d’un terrain plat et sablonneux qui est recouvert d’arbustes épars, résultat du manque d’eau.

La faune  se compose d’oiseaux : Fous masqués (Sula Dactylatra), fous à pieds rouges (Sula Sula), de bernards l’ermites (Paguroldea), de tortues vertes (chelonia mydas) et de tortues à écailles encore appelée caret (de la famille des Eretmochelys).

L’IFRECOR (Initiative Française pour les REcifs CORalliens) y a recensé 26 espèces de coraux.

Les eaux aux alentours sont très poissonneuses, et malheureusement il y a de la pêche illégale.

Voici le résumé de cette action que nous avons soutenue:

Lien pour lire le texte de Ratification:
http://www.assemblee-nationale.fr/14/rapports/r0830.asp

Ne perdons pas Tromelin et tout ce que celà implique, il faut signer la petition
pour éviter que l’on démantèle notre Outre-Mer
https://www.change.org/p/assembl%C3%A9e-nationale-l-%C3%AEl…

Grâce à votre mobilisation, la Pétition a recueilli 11.691 signatures, et le texte a été retiré de l’ordre du jour de la séance du jeudi 18 janvier à l’Assemblée nationale..

Si la ratification avait été signée, cela aurait été  le commencement du démantèlement de plusieurs de nos territoires d’Outre-mer: Madagascar pourrait revendiquer les autres îles éparses: Glorieuse, Juan de Nova, Bassa da India, Europa. (sous-sol riche en pétrole)
l’Afrique du Sud et l’Australie :Kerguelen Nouvelle Amsterdam, Crozet.
Le Mexique :La Passion-Clipperton.
De plus cela aurait été contraire à l’Article 1 de notre Constitution qui  stipule au début :
« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale…… ».

Assemblée nationale : L’île de Tromelin doit rester française ! – Signez la pétition!

Résultats de la pétition pour que la France ne ratifie pas le traité de co-gestion de l’île Tromelin avec la République de l’île Maurice:
Pétition initiée par Philippe FOLLIOT Député UDI du Tarn ; Laurent FURST Député LR du Bas-Rhin ; Gilbert LE BRIS Député PS du Finistère.

Merci aux nombreux signataires.

Victoire!

Tromelin restera totalement française ! Nous nous félicitons que le Gouvernement ait écouté nos légitimes arguments (http://www.philippe-folliot.fr/?p=14170), entendu l’exceptionnelle mobilisation populaire (pétition signée par plus de 11 000 personnes en quelques jours) et les très nombreux message…

 

 

Articles récents